mon quartier le Longdoz - mon quartier le Longdoz - mon quartier le Longdoz - mon quartier le Longdoz

Bienvenue !

Actualisé le 23 juin 2024

Plan du site et navigation, c'est ici
Les Actualités
Les Comités de quartier ont leur charte
Fruit d'un long travail de collaboration entre les autorités liégeoises, les fonctionnaires accompagnant le processus de participation et des délégués de ces comités, elle définit clairement le rôle qu'ils peuvent et doivent jouer dans la gestion de la Ville, sans toutefois leur accorder une quelconque exclusive de représentation citoyenne.
Texte complet de la charte ici
Cela fait plusieurs mois que l'ancien bâtiment de Postes Liège2 resté longtemps inoccupé a trouvé une nouvelle destination. Il s'agit d'un espace de Self-Stockage qui s'est ouvert le 1er mai 2023. C'est l'entreprise Lock'O déjà présente à Alleur, Chênée, Awans, Waremme, Hauts-Sarts, qui s'y est installée.
Pour infos https://fr.locko.be

Pour rappel, si la Poste de Liège 2 - centre de tri- n'existe plus un bureau officiel au coin de la rue des Champs et de la rue Grétry fonctionne déjà depuis plus de 2 ans.

Pour les colis, l'accueil de la Médiacité peut rendre de grands services (réception, renvoi, dépôt ...) Il est situé à côté de Kiabi, donc côté Delhaize. Mais aussi proposer une série de coups de pouce postaux dont la vente de timbres, l'envoi de recommandés etc... C'est donc une reprise du Point Poste qui se trouvait au Delhaize auparavant

Un chapitre nous avait permis d'actualiser le livre sur le Longdoz qui a déjà près de 15 ans. Après une petite promenade rue de Mulhouse et environs au sortir de la guerre, nous sommes ensuite partis à la Boverie, grâce aux Philippart de Foy, mère et fils, anciens habitants du quartier, et avons retrouvé des vues d'avant les grands chantiers et autres voies rapides.
Mais cette mise au jour (et mise à jour) de notre passé peut se poursuivre avec un grand plaisir grâce à un groupe Facebook qui s'intitule "souvenirs et mémoire de Liège" .
Une communauté de passionnés y livre à nos yeux ébahis une incroyable moisson d'anciennes photos et de cartes postales. La seule règle pour le choix des trésors de vos boites à chaussures : toujours d'avant 1999.
Bien sûr, tout ne concerne pas notre quartier mais divers thèmes comme l'Expo 1905, l'aménagement du Parc, la construction de l'Holiday-Inn, la modernisation peut-être malencontreuse des quais avec le surgissement de nombreux buildings, les divers ponts, la gare etc... sont présentés avec des documents parfois connus mais souvent inédits ou rares.
De très nombreux survolent ou zooment notre quartier.

https://www.facebook.com/photo?fbid
=2812622215647232&set=gm.3870268349703188

Dans le même ordre d'idées, un amoureux très instruit de notre ville a complété son dossier sur la Boverie mis en ligne sur son site, déjà tellement riche.
Au plaisir de la (re)découverte des photos, Claude Warzée ajoute la satisfaction de nous apprendre mil et un faits sur notre Histoire locale, le tout avec beaucoup de pédagogie et de sources sures, l'histoire des lieux.
https://histoiresdeliege.wordpress.com/author/clawac/
Un site à recommander vivement qui ne cesse de s'enrichir soit de petites notices ponctuelles soit de gros dossiers comme celui de la Boverie.

https:histoiresdeliege.wordpress.com/2021/01/31/la-boverie

Dans la rue de Mulhouse, un fleuron du quartier dans les domaines de pointe autour des médias, le Pôle Image, nous informe régulièrement de ses activités. Un petit tour à faire pour y découvrir un nombre impressionnant de partenaires http://www.lepole.be/entreprises
Le mois de mars 2024 fut riche en rencontres et en projets. Quelques lignes les résument sur cette page et donnent un aperçu des prochains épisodes !
Le printemps c'est aussi le temps des bilans pour les associations, qu'a-t-on fait, qu'a-t-on comme projets, de quelles ressources disposons-nous ?
Pour vous informer, plusieurs canaux
- les réunions mensuelles pour lesquelles vous pouvez recevoir rapport et ordre du jour en vous adressant à la secrétaire du bureau quartier.longdozboverie@gmail.com
- la page Facebook du groupe ouverte à ceux qui le demandent "Comité de quartier Longdoz Boverie"
- mon site monquartierlelongdoz.net est davantage un endroit d'approfondissement de l'une ou l'autre question et de conservation de la mémoire d'évènements que les annonces ponctuelles ou infos de dernière minute.
De l'Actualité mais aussi de l'Histoire sur ce site, un petit coup d'oeil à la table des matières vous en donnera un aperçu ... Proposer ci-dessous une photo du Palais des Beaux Arts dit Musée Boverie c'est établir un lien entre hier et aujourd'hui , entre 1905 et 2016 entre sa création et sa rénovation.

Que nous propose t-il actuellement ?

Le fond muséal accessible toute l'année et ouvert également aux visiteurs des expos temporaires sans supplément de prix mérite déjà largement le détour à lui seul

Cécile Miguel, Au creux des apparences, du 24/5 au 18/8 , une artiste et écrivain belge originaire de Gilly. Avec de multiples voies - peinture, gouache, huile, bois incrustés d'objets, collage, dessin mais aussi écrits et documents, elle fait entendre sa voix (!) au long d'une carrière très personnelle et sans concessions. Elle a participé à des expos aux côtés de Picasso et Miro notamment.

Abstrait, du 31/5 au 18/8. une multitude de grands noms de l'abstraction nous attendent comme Vasarely, delaunay, Malevitch dans une exposition qui veut démontrer que l'abstrait est accessible à tous et non à quelques initiés capables de décoder ces formes "qui ne veulent rien dire". C'est évidemment un grand moment dans l'histoire de l'art que le fait de rejeter le souci de représenter le mieux possible la réalité.
Une grande partie des oeuvres présentées viennent du Musée et de ses réserves, nous démontrant sa formidable richesse.

Infos http://www.laboverie.com/

Encore des idées d'activité dans nos environs ...

Découvrir bien sûr ou fréquenter simplement le magnifique complexe du B3, sorti de terre sur l'ancien site de Bavière. B3 est le pôle culturel, prenant le relais des Chiroux côté comme centre de ressources, mais aussi exploratoire des possibles pour y donner libre cours à la créativité et pépinières d'entreprises. On en fait le tour virtuel dans https://b3.provincedeliege.be/
Ce
y encourageant aussi la construction de plusieurs ensembles de logement et propulsant la rénovation des abords avec des bancs, une belle plaine de jeux, des jets d'eaux etc...
, Un quartier qui a pris un sacré coup de jeune !

La Navette fluviale a repris l'eau :-)
De mi-avril jusque fin octobre, un service de transport original est mis en place sur la Meuse avec 5 arrêts permettant de voir la ville sous un autre angle mais aussi de débarquer à proximité de lieux touristiquement intéressants. Les travaux du tram et la construction de l'Eco-Quartier ont influencé le fonctionnement , rendant provisoirement inaccessible le 6e arrêt, celui de Coronmeuse. Le tracé, lui, ne change pas, donnant l'occasion de profiter d'une mini-croisière d'environ 1h entre Fragnée et les prémisses de l'Eco-quartier. Croisière qui nous ouvre de belles perspectives sur le quartier.
Les jours où la navette circule changent selon le calendrier, il convient soit de vérifier sur le Web, par exemple sur https://provincedeliege.be ou https://navettefluviale.be/horaires/

Ou, si vous êtes dans les environs, de consulter les panneaux qui se trouvent aux différents arrêts qui donnent un maximum d'informations : Fragnée, Boverie, Guillemins (près de la nouvelle passerelle la belle liégeoise), Pôle Fluvial (au pied du Musée zoologique Van Beneden), Centre ville (près de la passerelle Cockerill) et Curtius. Un numéro de téléphone si hésitation, 0032 4 221 92 21

Si vous souhaitez multiplier l'usage par passion pour Liège et son fleuve (pourquoi pas ?) ou pour des transports réguliers de type professionnel, il existe des formules d'abonnement. Cfr les mêmes moyens d'infos.

Le Musée des transports en commun

nous offre une spectaculaire collection de plus de cinquante véhicules, tous ceux qui ont été préservés dans les réseaux urbains de Liège -Verviers et une partie importante de celui de Charleroi. Quelques pièces très rares y figurent comme le tram hippomobile qui desservit la gare du Longdoz au début de sa mise en service. C'est donc une histoire vivante de ce qui nous permit de circuler dans toute l'agglomération durant plus de 170 ans.

Mais ce qu'on ignore souvent, c'est la possibilité de visiter en famille selon un modèle adapté aux enfants et participatif .
Par exemple, chaque 2ème mercredi du mois, donc le 8 mai, venez à "AmsTRAMgram" pour en savoir tout sur notre nouveau tram et participer à un atelier créatif autour de la fabrication de badges pour cette fois.
Toutes précisions, inscriptions, coûts,
https://www.musee-transports.be/a-voir-a-faire/agenda/

(photo provenant du site du musée)

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Vous venez d'atterrir sur le site perso
du quartier du Longdoz et de la Boverie à Liège

Créé il y a une bonne quinzaine d'années, le site a connu divers avatars informatiques qui l'ont contraint à des transhumances impromptues dans une quête d'un meilleur hébergement.
C'est pourquoi j 'ai alors décidé de nous installer chez OVH et de continuer la passionnante aventure qui consiste à partager avec mes visiteurs l'histoire et l'actualité de mon quartier.

Un site POUR QUOI ?

Historienne, en charge des cours d'Histoire sociale et de Sciences politiques dans le Supérieur, j'ai d'abord imaginé ce site pour mes étudiants dont la Haute Ecole est installée au coeur du Longdoz. C'était une manière concrète de les intéresser à l'origine et à l'évolution de leur environnement, d'apprendre à en analyser les traces, d'en comprendre les métamorphoses. Un projet d'autant plus d'actualité que l'on vivait en direct l'élaboration du projet "Médiacité", avec ses rebondissements multiples et ses enjeux variés.
Je me suis prise au jeu de l'Hier, en développant la partie consacrée au Longdoz d'antan au gré des photos et cartes postales que je découvrais et au Longdoz d'Aujourd'hui, lorsque grues et machines de chantier ont envahi mes horizons et mon trottoir. Cela m'a même amenée à écrire un volume de la maison d'édition bien connue "Noir Dessin Productions" sur le Longdoz d'autrefois.
Arrivée à la retraite en 2010 , j'avais choisi d'élargir ma part d'investissement dans différents volontariats, dont le Comité de Quartier, ce qui justifiait encore plus la tenue régulière de ce média en ligne.
Mais la vie nous réserve parfois de douloureuses surprises et après le Covid qui mit un stop à toutes les activités de groupe et donc nos réunions et nos projets, de lourdes difficultés personnelles m'ont obligée à rassembler toute mon énergie pour les affronter. Je demanderai donc au lecteur d'être indulgent si aujourd'hui encore ma régularité est prise en défaut.

Un site PERSONNEL, cela signifie quoi ?

Même si je suis donc un membre actif du Comité, les opinions, les critiques, les commentaires et les contre-propositions que j'y dépose sont d'abord miens; ils ne représentent pas l'avis officiel du Comité, qui se doit de porter auprès des autorités les diverses sensibilités des habitants.
Cela ne m'empêche pas de relayer fidèlement les activités organisées ou soutenues par le Comité de quartier Longdoz-Boverie (dénomination qui succéda à celle de l'Association pour la Promotion du Longdoz; elle évoquait une lointaine origine dans un public composé surtout de commerçants) , de mettre en ligne les rapports et d'en annoncer les réunions.
Et de signaler la récente présence sur Facebook de la page Comité de quartier Longdoz Boverie qui, outre de diffuser de nombreuses infos, est l'organe "officiel" du Comité.

Mais j'entends conserver ma liberté de paroles, mes problèmes ou ceux de mes voisins n'étant pas toujours ceux de l'ensemble du Longdoz, même si je m'efforce d'éviter au maximum la position du NIMBY.
Lorsque ma colère, mon étonnement ou mon incompréhension s'exprime, j'essaie d'être porteuse d'un enjeu citoyen, pour faire entendre les voix des moins en vue, de ceux qui ne possèdent pas d'outils d'analyse ou d'expression contre les pouvoirs d'argent ou d'influence, pour dénoncer l'estompement des normes ou les déviations partisanes de certaines décisions politiques, pour alimenter les échos du terrain chez ceux qui nous représentent, pour nous réjouir aussi lorsque, grâce à leur appui, un projet a pu être mené à bien ou qu'un tracas a trouvé solution.

Pas de poujadisme ni, j'espère, d'égoïsme, mais le souci de faire entendre une voix curieuse et stimulante.

Notre quartier est tout en contrastes, du plus harmonieux au plus rageant, ce qu'exprime bien le quai Orban, d'où les conducteurs quotidiennement embouchonnés peuvent contempler une magnifique réussite du Street Art liégeois

Le quartier dont je rêve, convivial, coloré, chaleureux.
Chacun y a sa place, chacun s'y sent chez soi.
Mais parce qu'on l'aime et qu'on y est bien, chacun en prend soin

Les réunions du Comité de Quartier ont lieu
tous les 3èmes mardis du mois, sauf exception dûment annoncée!
au
Collège St Louis, rue A.Magis 20

Chacune, chacun y est le bienvenu, sans aucune formalité préalable!
Vous trouverez sur cette page les rapports de nos séances.

Si vous avez des remarques, questions, .... concernant la vie dans le quartier, les problèmes rencontrés
mais aussi les bonnes idées, dites-les nous à quartier.longdozboverie@gmail.com
.

A notre réunion, soit en leur présence, soit par un tour de table noté, nous tenons au courant le commissariat du quartier des problèmes, suggestions, plaintes et besoins que nous rencontrons.
Un suivi est assuré chaque fois.
Cela ne signifie pas qu'il y a une solution pour tout, ni que ce que nous constatons est toujours de la responsabilité de la police liégeoise.
Mais alors cette non-compétence nous est signalée et, quand c'est possible, la question est redirigée vers le bon niveau d'intervention.

De multiples petites mains bénévoles ont parcouru début mars TOUTES les rues du quartier pour déposer dans les boites un recto-verso pour présenter le Comité, son étendue (une des faces de la feuille comprend un plan détaillé avec les limites couvertes) et son action avec un résumé de ce qui s'est vécu en 2023 : invités reçus, thèmes abordés, activités organisées ... On vous encourage à redemander ce plan et ces explications pour le diffuser, et à lire nos invitations mensuelles
en vous adressant par mail à quartier.longdozboverie@gmail.com
ou en téléphonant à la secrétaire Lou Pipers 0499/374796

Une série de PV (enfin ... vu le Covid et cfr supra des problèmes personnels, mais aussi les délais d'approbation de nos compte-rendus de leur visite par nos invités, il y a eu des interruptions) de nos réunions ont été mis en ligne. Il reste pas mal de trous à boucher, lacunes pour lesquelles je présente mes plus plates excuses !

Mardi 18 juin a eu lieu notre dernière réunion de l'année 23/24

Nous y avons reçu Jean-Luc Vasseur, président de la S.R.(société royale) Commerce liégeois www.commerceliegeoisasbl.be qui, avec beaucoup de précision mais ni défaitisme ni pessimisme, nous a décrit la situation du commerce et l'état d'esprit des commerçants à Liège.
La Société est totalement privée, autrement dit, elle ne reçoit pas de subsides, travaille avec des bénévoles, dont le Président, qui ne comptent pas leurs heures et quelques très rares rémunérés.
Elle propose de nombreux services : conseils, informations sur des questions administratives, juridiques, urbanistiques, règlements communaux, coaching et formations - la communication positive notamment - donnant de nouveaux outils pour vendre et établir des relations dynamiques et attirantes avec leur clientèle. Elle couvre les CP de 4000, 4020, 4031, 4032

Elle a créé des partenariats de proximité avec la Police et la Ville, qui permettent de définir des zones spécifiques après avoir précisé les problèmes à y traiter. L'intérêt est aussi que la police doit livrer un retour de ce qui a été fait. Des enquêtes permettent d'informer sur tout ce qui existe sur une question, comme celle du stationnement : nombre et localisation des parkings, zones de parcmètres, zones vertes (courte durée) possibilité pour les commerçants d'acheter des heures de parkings à offrir aux clients etc.

Autres activités ou diffusion d'informations : braderie de quartier, parcours tourisme et culture, poster pour inciter à acheter liégeois plutôt que périphérie, labelisation des artistes de rue, idem pour les commerces ambulants et les braderies. Sur Facebook, une page recensant les commerces ouvertes le dimanche donne l'occasion de diffuser gratuitement une publicité ciblée.

La cotisation n'est pas lourde car il ne s'agit pas de se constituer une cagnotte, mais surtout d'avoir le plus de membres possibles ce qui donne aussi plus de poids pour rencontrer le politique et être consulté.
Un bel exemple: l'exemption du loyer commercial pendant le Covid puisque les magasins ne pouvaient être ouverts. Actuellement une plate-forme numérique pour la vente en ligne se met en place, avec quelques avantages par rapport aux géants de l'e-commerce, comme la géolocalisation dans la région de l'article recherché.

Les comité de quartier y ont leur place même si souvent ils l'ignorent. Ils ont en effet un rôle important à jouer comme observateurs de leur quartier et transmetteurs de ses besoins .

Pas mal d'obstacles se sont dressés sur la route du développement : un contexte difficile avec le Covid, la crise de l'énergie, les travaux du tram, l'amplification du sentiment d'insécurité et le peu de propreté par exemples. Mais aussi tout simplement le public auquel s'adresse l'association: un commerçant est par définition un indépendant; sa valeur-phare est donc la liberté de décision et d'action. Créer une solidarité, rassembler dans des projets communs, susciter des demandes convergentes à introduire auprès des autorités est laborieux.
Toutefois, depuis qu'il a repris la présidence il y a dix ans, en essayant d'être pro-actif vis à vis des problèmes, Mr Vasseur pense qu'il y a eu des progrès dans le relais des attentes, les mises en route de solution et un élargissement des personnes touchées.

Le petit mot de l'éditrice responsable
Le 14 mars, nous avons eu la belle opportunité d'aller rencontrer en délégation l'Echevin des Travaux Monsieur Roland Léonard et le 19 mars, en réunion mensuelle, Madame Elisabeth Fraipont, Echevine du Commerce, de l'Etat-civil et de la citoyenneté.
Etre en tête-à-tête, en petit groupe avec deux de nos décideurs est déjà une formidable occasion. Ce sont des gens très occupés, porteurs de lourdes responsabilités et qui, sur certains dossiers, passent certainement des nuits blanches - Prenons ici une petite pause émue pour imaginer notre qualité de sommeil si nous avions à intervenir dans le dossier "travaux du tram" ou "inscription sur les registres communaux" des Sans papiers, Sans Abri et autres personnes difficilement localisables ...

A l'heure où l'on décrète l'obsolescence de la démocratie représentative pour ne plus vouloir que la prise de parole directe, c'est évidemment un moment à saisir de participer à ces rencontres et si on veut s'y exprimer, il faut connaitre un minimum le sujet ...

Le soir ? Pas le temps, pas le courage, y a un match ou ma série ...
Ca c'est la réalité qui fait que, malgré la qualité des invités, on dépasse rarement 25 personnes, presque toujours les mêmes!

On évoque souvent les référendums suisses comme modèle de la participation citoyenne mais comme le montrait naguère une émission Radio La Première *, sur chaque question les citoyens reçoivent un dossier parfois assez gros et si certains s'abstiennent de voter au référendum, c'est parce qu'ils se rendent compte que c'est beaucoup plus compliqué qu'ils ne pensaient et donc, faute de temps ou de goût pour "se taper" une lecture ardue, ils préférent ne pas donner leur avis.
Une attitude sage, aux antipodes toutefois du courant actuel qui, non seulement, suppose mais encourage tout le monde à s'exprimer, à temps et contre temps, bien informés, surfeurs de sites douteux ou portés par la vague des "zamis" virtuels.

Bien sûr nos rencontres peuvent être frustrantes parce que nous n'avons jamais la réponse à toutes nos questions, parce qu'on se perd parfois dans les détails (Oui mais dans ma rue ...) , que le temps est compté ou que notre interlocuteur se veut (trop ?) prudent et discret. N'empêche que la démocratie en sort quasi toujours grandie, qu'on y apprend les mécanismes de décision, on découvre la réalité quotidienne du domaine géré, la multitude des éléments à prendre en compte et donc la complexité des décisions.
Rien que ça, en ce qui me concerne en toute cas, m'évite les caricatures et jugements à l'emporte pièce sur la politique et les politiciens. Pour renouveler notre Démocratie, c'est un premier pas ... essentiel !

Actualisation: les élections du 9 juin ont révélé que le plus grand parti de Belgique est celui des abstentions, bulletins blancs, et autres bulletins nuls.
Mauvais début pour promouvoir une nouvelle démocratie plus participative !
Ne pas voter, c'est voter car c'est donner sa voix aux plus extrémistes qui, eux, sont toujours présents.
Et à l'échelle du quartier, ne jamais participer aux réunions, c'est devoir s'abstenir de toutes critiques.
"On ne nous a pas consulté". C'est parfois vrai - le Comité, d'abord pour cette raison, s'est prononcé contre le nom choisi pour l'ancien terrain Palmolive - mais nos rapports, nos prises de contact avec les cabinets des Echevins, les courriers envoyés aux divers services par notre Bureau sont issus de ce qui se dit en réunion, des courriers que nous-mêmes recevons ou des rencontres avec l'équipe, à Retrouvailles, par exemple.
Si on ne s'exprime pas, - et pas seulement un smiley ou une phrase lapidaire sur notre page Facebook - on ne doit pas s'étonner que notre avis ne soit pas respecté.
La démocratie, c'est d'abord le choix de l'intérêt collectif, basé sur des valeurs partagées. Aidons tous ceux qui "se mouillent", à tous les échelons, pour la mettre en pratique.

* Démocratie en question(s) Episode 7 La Suisse, une démocratie idéale ? 18/8/18 sur Auvio.

Il y a plus de trois ans, nous apprenions que les espoirs un peu fous de transformer un chancre urbain en un espace vert devenaient tout-à-coup une très probable réalité.
La Ville venait en effet d'acheter le terrain où s'élevait autrefois l'usine Palmolive, entre la rue Lairesse et la rue des champs

Résumé des épisodes précédents !

Depuis la mi-2019, nous avons été appelés à contribuer à ses plans et son aménagement.
Il y a eu des réunions de consultation, des séances d'informations, des panneaux explicatifs, des enquêtes sur les envies et besoins.
Et puis, bardaf ! tout s'est arrêté à cause de ce fichu virus.
En tout cas, le côté "rassemblement, échange, contacts" a dû être mis en pause, peu après la rencontre organisée en novembre 2019 à l'Institut du Bois de la Ville, rue Waleffe.

Pourtant nous sommes restés "branchés" sur les services compétents qui n'ont pas évacué ce projet.
Un mail assez réconfortant de M.Jacquemin, chef de cabinet de Monsieur Roland Léonard, Echevin des Travaux, responsable avec Maggy Yerna, nous apprenait que
le projet Palmolive devait être présenté au conseil communal. Suivit alors l'introduction d'un permis d'urbanisme puis une "vraie" rencontre fin 2021 a été organisée pour nous exposer les grandes lignes de ce qui a été prévu.

Lire un bon résumé jusqu'en 2022 sur le site suivant
https://www.canopea.be/friche-pratique-la-friche-palmolive-dans-le-quartier-du-longdoz-a-liege/

En mars 2024, la préparation du sol est quasi terminée. On connait la rigueur des étapes d'assainissement pour créer un espace ouvert au public, adultes mais aussi pour cet endroit précis, la nécessité de lutter contre l'invasion récurrente de dépôts sauvages en tout genre.

La "preuve" de l'existence officiellement reconnue de ce terrain peut se trouver dans le nom qui lui a été donné: adieu Friche Palmolive, bonjour Parc Katherine Johnson.
Qui est-ce ?
Cette femme, afro-américaine, mathématicienne de très haut vol (c'est le cas de le dire!) fut une des clés de l'oeuvre de la NASA.
Une vie extraordinaire : en 102 ans, elle a tout connu, produit des milliers de calculs et permis à des générations d'astronautes de partir à la conquête spatiale. Oeuvre largement récompensée par des prix et des médailles.
Un film "les figures de l'ombre" sorti en 2016 raconte cette formidable aventure (cfr wikipedia à son nom)
Si on se donne le temps de leur expliquer, l'image de cette scientifique "star" dans son domaine, pourrait donner de l'ambition et du courage à pas mal de petites-filles !

Fin mai, les riverains du futur Parc Katherine Johnson sont officiellement avertis que les travaux débutent début juin. Selon le contexte, climatique notamment, il devrait être accessible au printemps 2026.
Pas demain matin donc mais une date à l'horizon, c'est déjà un progrès.
Plusieurs photos sont disponibles déjà sur la page Facebook

En même temps, des personnes de contact sont renseignées, ce qui permet de réagir si un problème se pose

A l'Echevinat des Travaux de la Ville de Liège, l'attaché de cabinet Xavier Godeaux 04/238.34.00

Au département des Travaux de la Ville de Liège, l'agent technique en chef Pierre Thioux 04/238.30.13

L'entreprise AB Tech , le gestionnaire de chantier, Juan Depas 04/379. 89.89

L'espace Natalis

Dans le même coin du quartier, un autre terrain s'est libéré de sa fonction première, il s'agit de ce qu'on appelle l'assiette du chemin de fer, càd le cul-de sac en lequel s'était transformée une partie des voies aboutissant à l'ancienne gare.
(la photo ci-dessous montre un survol des voies au temps de l'exploitation; ce qui nous intéresse est tout en bas, au milieu, de l'autre côté de la rue Natalis- source les gares belges d'autrefois - le Longdoz Guy Demeulder)

Après le train, c'est le bus qui y a fait une pause, en l'occurrence le bus 4 qui y interrompait sa boucle urbaine. Le projet du tram et la restructuration du réseau TEC ont mis fin à l'usage de cette portion bétonnée, ce qui, vous vous en doutez, a titillé l'imagination des responsables du Comité. En effet, l'aménagement de la partie arrière avec un petit terrain de basket (sur sable !) et quelques engins pour enfants nous a laissés sur notre faim. Pourquoi pas des activités pour ados qui pourraient réutiliser les surfaces bien planes et stables, comme un skate ou cyclo park ?

Deux brains storming ont eu lieu durant l'automne et l'hiver 2023 en réunion du Comité et quelques semaines plus tard, le 14 mars 2024 une petite équipe à laquelle s'était jointe Murielle Geurts, agent de développement local, a pu rencontrer pendant plus d'1 heure l'Echevin Léonard pour lui exposer nos désirs, besoins et propositions. Le tout fut confronté aux informations, possibilités et contraintes de la Ville.
En est sortie une ligne directrice : explorer et sécuriser les données juridiques concernant nos droits sur le terrain et rapidement y organiser des activités pour en tester l'utilisation possible.
Chacun, responsable politique et acteurs locaux vont y travailler dans les plus brefs délais.

Ce lundi 17 juin, une petite équipe du Comité rencontre, sur le terrain, un représentant du cabinet de Monsieur Léonard pour évoquer ce qui pourrait y être réalisé.

Rendez-vous prochainement ici pour en connaître plus ! Retenez déjà le 28 juin !!

Vous avez bloqué le 28 juin ?
Parfait ! Nous vous attendons sur le terrain Natalis dès 12h30.

Sur cet espace déserté par les bus, nous souhaitons poser les prémisses d'une appropriation par un maximum d'habitants et d'utilisateurs du quartier.
Les plus jeunes y trouveront leur compte autour de jeux en bois, vélos bizarres à essayer, circuit de vélos/skates ou trottinettes. Tous nous pourrons faire connaissance, échanger nos idées, exprimer nos attentes et nos souhaits.
Nous prévoyons aussi un goûter à partir de 15h, sur le type des auberges espagnoles et si vous avez une spécialité, n'hésitez pas à nous la faire découvrir. Chacun est le bienvenu !

quartier.longdozboverie@gmail.com

Un mail aussi, celui du président du Comité de quartier :
Olivier Dheur : dheur.olivier@gmx.com

Quelques actualités

Un peu de cultures(s)

La Boverie

La colonne ci-contre vous dévoile les expos accessibles actuellement

Le Centre Beau Mur propose plusieurs activités, animations, rencontres et projections, autant d'occasion de réflexion sur notre avenir collectif.

Depuis quelques semaines a commencé le projet, "Cuisine ton quartier"
on vous y attend

Et (air bien connu !) d'autres choses aussi que je ne veux pas dire et d'autres choses aussi que vous trouverez ici !

http://beaumur.org/agenda/

Inscription info@beaumur.org ou 04/349.01.44

En plus de 20 ans, le quartier a bien changé.

Il s'est grandement amélioré, diront certains, la qualité de vie s'y est dégradée, constateront d'autres.
Il a en tout cas accueilli une population encore plus nombreuse qu'avant, 20.000 habitants environ pour 14.000 il y a une vingtaine d'années dans un décor encore trop bétonné, ce que le plan Canopée reconnait et qui ouvre à de nouvelles opportunités plus verdoyantes et arborées
Un visage largement multiculturel s'y est confirmé et le grand projet commercial qui s'y est ouvert lui a aussi donné une visibilité beaucoup plus grande, qui dépasse la ville et même les frontières.
C'est autour de cette vie - des évènements médiatisés à la concrétisation discrète mais chaleureuse de projets solidaires - que se construit et se partage
"Mon quartier Le Longdoz".

Bonne promenade et au plaisir de lire vos réactions.

Aux membres et sympathisants
Comme chaque année, à l'occasion de son assemblée générale, votre Comité de quartier Longdoz-Boverie rappelle son action et sa disponibilité
pour défendre les intérêts de notre espace urbain.
Pour réaliser tout cela, il a besoin de votre soutien, de votre participation aux activités, de vos idées, de votre présence,
et aussi de votre aide financière, via la cotisation annuelle et selon votre statut.
Les montants en sont
- pour les commerçants et professions libérales 50,00 €
- pour les habitants 10,00 €
- pour les pensionnés 6,00 €
Nous vous remercions de votre contribution sur le compte apl Longdoz-Boverie 4020 Liège
(ING) IBAN: BE86 3400 32816350 BIC BBRUBEBB
Les liens avec d'autres comités de quartier

Chacun a ses thématiques propres mais aussi ses sensibilités et sa manière de les exprimer.
Mais que l'on partage leurs objectifs ou pas, il est intéressant de les découvrir et, éventuellement, d'y réagir. C'est cela la démocratie participative.
Il existe aussi une Coordination consultative des Quartiers (voir liste ci-dessous)

Pour une actualisation régulière des données concernant les Comités de quartier,
rien ne vaut le site de la Ville
http://www.liege.be/quartier/liste-des-comites-de-quartier-de-liege (Merci Christine Bika ;-)
Les liens avec ceux qui aiment Liège et en parlent bien
Liège City : http://www.liegecity.be/pages/index.php
Le site du "poil à gratter liégeois", François Schreuer, http://bulles.agora.eu.org/20081122_urbanisme_liege.html
Site de l'association Urbagora, soucieuse des thématiques urbanistiques à Liège : http://urbagora.be/
Une revue produite par Urbagora , Dérivations, http://derivations.be
Une page Facebook sympa: http://www.facebook.com/pages/Li%C3%A8ge-en-photos/109313969185985?ref=ts&fref=ts
RTC, la télévision locale très active et bien informée : http://www. rtc.be
Les pages régionales de La Libre et du Soir
LiègeTogether,
5 nouvelles positives sur Liège (on en a bien besoin) collationnées très régulièrement et envoyées gratuitement dans votre boite mail
Inscriptions à info@liegetogether.be